Panneaux sandwich

Réglementation

 

Le panneau sandwich est le revêtement le plus utilisé dans l'industrie agro-alimentaire pour cloisonner et isoler l'ensemble des espaces de production, assurant à la fois une isolation et une hygiène parfaite dans votre laboratoire de cuisine.

 

Composition

Le panneau sandwich, aussi appelé "bardage double peau monobloc", est composé de trois couches :

- une couche d'isolant en mousse de polyuréthane

- deux feuilles de d'acier galvanisé appelées "parements"

La couche d'isolant (ou l'âme isolante) est recouverte sur chacune de ses faces d'une feuille d'acier galvanisé. C'est de cette structure que provient le nom des panneaux "sandwich". 

Les couches d'acier galvanisé qui entourent l'âme isolante sont ensuite traitées de manière spécifique en fonction de l'usage des panneaux sandwich : ces finitions peuvent être faites en résine ou en polyester, lisses ou nérvurées... Le parement devra être choisi en fonction des contraintes de votre local comme l'hygrométrie, la température souhaitée ou le type de produits stockés.

l'AFNOR donne un tableau définissant le revêtement nécessaire en fonction du type de local, tel que présenté dans le tableau ci-dessous :

En fonction de l'ambiance, du type de nettoyage et de la température intérieure une catégorie de revêtement est attribuée à votre local. 

Le choix du revêtement du panneau sandwich se fera en fonction du tableau ci-dessous :

 

Rôle du panneau sandwich

Les 4 rôles du panneaux sandwich sont :

- d'isoler thermiquement vos espace de -40° à + 40°C et d'éviter tout ponts thermiques entre les différentes pièces de votre laboratoire grâce à leur étanchéité

- de diminuer votre consommation électrique grâce à un maintien optimal des températures

- d'assurer une hygiène parfaite dans votre espace de travail grâce à ses finitions lisses et résitantes limitant la proflifération bactérienne et facilitant le nettoyage 

- d'assurer une résistance certaine en cas d'incendie : les panneaux sandwich permettent de limiter la propagation des incendies en cuisine en présentant deux spécificités techniques particulières. D'une part, leur composition les rend ininflammables ou difficilement inflammables. Ensuite ils ont une  «résistance au feu» de 2 heures. La résistance au feu est le temps durant lequel, lors d'un feu, un élément de construction (paroi, plancher, plafond, porte, …) conserve ses propriétés physiques et mécaniques.


Utilisation des panneaux sandwich

Le panneau sandwich peut être utilisé comme revêtement mural de l'ensemble de votre laboratoire. Les panneaux viennent alors recouvrir les murs existants de votre laboratoire. Il apportent ainsi une isolation aux normes dans l'ensemble du laboratoire (étanche, lisse et nettoyable).

Les cloisons de votre laboratoire et de vos chambres froides seront généralement montées en panneau sandwich. L'épaisseur des panneaux varie de 40mm à 200mm. Le choix de l'épaisseur se fera en fonction des contraintes thermiques de votre laboratoire (différentiel entre la température attendue dans l'espace, et la température extérieure).

Par exemple, si vous souhaitez installer une chambre froide positive, les panneaux feront entre 60 et 80mm d'épaisseur. Pour une chambre froide négative, les panneaux feront au minimum 100mm d'épaisseur. Selon l'usage, des panneaux trop fins pour une chambre froide négative ou positive peuvent entrainer des risques de condensation, de rouille et de moisissure provoquant une vétusté rapide de l'installation

 

Alternative au panneau sandwich 

Sur les murs existants ne nécessitant pas d'isolation particulière, des plaques en polyester simples de 2 à 3mm d'épaisseur, lisses et étanches, peuvent être posées à la place des panneaux sandwich. Plus fines mais tout aussi résistantes aux nettoyages et à l'usure que les panneaux sandwichs, ces plaques sont une alternative économique et efficace au panneau sandwich. 

Un revêtement en carrelage peut également être choisi pour votre laboratoire (mur et sol). Le temps de pose du carrelage rend la mise en oeuvre plus longue. En revanche le coût d'achat est plus intéressant que le coût des panneaux sandwich. En termes d'entretien et de durée de vie, le carrelage reste plus fragile. 

Enfin, la peinture alimentaire peut venir recouvrir vos murs. N'apportant aucune isolation, c'est une solution envisageable pour l'aménagement de petits laboratoires de cuisine à coût réduit.